Les allocations familiales en 2015

Rédigé par Publisher - -

 

Annoncée depuis longtemps, la modulation des allocations familiales selon les revenus est entrée en vigueur le 1er juillet 2015.

Comme d’autres prestations CAF, les allocations familiales auraient dû être dès le départ accordées sous condition de revenus car elles auraient dû constituer une aide aux familles et non une récompense.

Le fait que les allocations familiales sont enfin modulables selon les ressources est une bonne chose. Il est même étonnant que des voix se lèvent ici et là pour se prononcer contre cette mesure qui va s’appliquer à partir de ce mois-ci.

D’ailleurs, si on se réfère au tableau ci-dessous, publié sur le site du service public, on constate qu’on aurait pu aller plus loin, même.

Montants des allocations familiales

Votre situation

Montant de base

Nombre d'enfants

Ressources

2 enfants

Inférieures ou égales à 67 140 €

129,35 €

Supérieures à 67 140 € et inférieures ou égales à 89 490 €

64,68 €

Supérieures à 89 490 €

32,34 €

3 enfants

Inférieures ou égales à 72 735 €

295,05 €

Supérieures à 72 735 € et inférieures ou égales à 95 085 €

147,53 €

Supérieures à 95 085 €

73,77 €

4 enfants

Inférieures ou égales à 78 330 €

460,77 €

Supérieures à 78 330 € et inférieures ou égales à 100 680 €

230,39 €

Supérieures à 100 680 €

115,20


À noter : les allocations familiales peuvent être versées dès le premier enfant si vous habitez dans un département d'outre-mer.

Il aurait fallu que, à partir d’un certain revenu, aucune allocation ne soit accordée. Peut-être les économies n’auraient pas été si importantes, mais le sentiment de justice sociale aurait été plus fort et le gouvernement aurait été plus conforté dans ses reformes.

Et aussi, il n’est pas juste qu’une famille avec un seul enfant ne bénéficie d’aucune allocation alors que ses revenus sont modestes. De plus, une discrimination entre les familles habitant en France Métropolitaine et dans les dom-toms peut être observée à l'heure actuelle.

Une famille nombreuse doit être aidée, mais là aussi un plafonnement selon les resources devrait être envisagé.

Donc, il aurait fallu moduler encore plus les sommes accordées.

Par exemple, une famille avec deux enfants ayant 90000 euros par an  (7500 euros/mois) recevra 32,34 euros par mois actuellement. Ce n’est pas vraiment une aide. Une telle famille n’a vraiment pas besoin de ces 32,34 euros mensuels qui seraient beaucoup plus utiles à une famille ayant de très faibles revenus (1000 euros par mois, par exemple).

Sauf que, malheureusement il y a plus de familles avec 1000 euros par mois que des familles avec 7500 euros par mois et qu’à la fin c’est plus économique d’accorder 32,34 euros par mois à quelques familles aisées que d’accorder un supplément de 32,34 euros à des familles qui en ont vraiment besoin, mais qui sont beaucoup plus nombreuses.

Certainement faire des économies et être juste en même temps ce n’est pas facile, mais le gouvernement aurait gagné plus en crédibilité si, à partir d’un certain seuil, il aurait coupé définitivement les allocations familiales.

Quoi qu’il en soit, même si cette mesure n’est pas parfaite, elle aurait dû être prise depuis longtemps et c’est tout à son honneur que l’actuel gouvernement l'a réalisée.

Les commentaires sont fermés.